29/08/2012

Daniel de Roulet à la Compagnie des Mots

de roulet.jpgLa Compagnie des Mots fait sa rentrée le 3 septembre à 18h30 au restaurant de la Mère Royaume. Serge Bimpage y reçoit Daniel de Roulet pour son apéro-littéraire. Né en 1944 à Genève, Daniel de Roulet a écrit une vingtaine de romans très remarqués. L’homme qui tombe, Kamikaze Mozart, Le silence des abeilles ainsi que Fusions font partie d’un roman-fleuve qui chante l’épopée de l’atome. Son dernier essai, Tu n’as rien vu à Fukushima (avril 2011), est déjà paru en sept langues.

Bienvenue à toutes et à tous, entrée libre.

Fusions, son dernier roman: L’une, née à Téhéran à la fin des années 30, dirige la recherche dans une entreprise mondiale de traitement des déchets nucléaires. Son mari, spécialiste de l’informatique naissante, disparaît pour travailler aux Etats-Unis avec Oppenheimer, puis en URSS avec un autre dissident, Sakharov. L’autre est née à Nagasaki le jour où la bombe atomique a rasé sa ville. Désormais en fauteuil roulant, elle dirige la recherche chez un autre grand du déchet mondial qui va fusionner avec le premier. Son seul amour est l’architecte qui a construit le gratte-ciel où tout se joue en une journée. Ce jour-là, 2 juin 1988, le président Reagan rentre de Moscou pour annoncer au monde une autre fusion, celle des empires. A travers les archives de l’Histoire et de la Fiction, des laboratoires de Princeton au goulag sibérien, en passant par l’apartheid sud-africain et la Chine de Mao, récit d’un siècle, pervers mais attachant, qui croyait sans fin l’épopée du nucléaire. A la fois chronique de vies banales prises par hasard dans l’étau de la guerre froide, espiègleries mélancoliques et amoureuses, polyphonie des points de vue.


 

Les commentaires sont fermés.