08/06/2012

Heidi, le mythe ressuscité

Heidi.pngQuelle mouche a piqué Jean-Michel Wissmer, docteur ès lettres spécialiste de la littérature hispanique du XVIIème siècle, pour se pencher sur le mythe de Heidi ? Ce roman à l’eau de rose du XIXème recèlerait-il le moindre intérêt pour nous autres gens non moins inconsidérés que pressés?
Eh bien, oui ! Cette enquête captive le lecteur grâce à sa riche analyse et à sa rhétorique élégante.  Ce dernier découvre combien le roman de Heidi véhicule des thèses que revendiquent nos contemporains : le retour à la nature, l’authenticité, l’écologie en somme. Y fait écho le repli identitaire sur le paradis perdu de l’alpe de nos ancêtres.
Pour le coup, Jean-Michel Wissmer fait revivre un siècle qui se cherche en dépit des méfaits de la société – tout comme l’auteur du mythe, Johanna Spyri, tombée dans l’oubli en dépit de son best-seller et de sa cinquantaine d’ouvrages.

Heidi, enquête sur un mythe suisse qui a conquis le monde, par Jean-Michel Wissmer. Editions Metropolis, 220 pages.

Commentaires

Quand on crée un mythe, on le doit à un coup de génie, il est souvent involontaire, un peu comme Rousseau qui était traversé d'éclairs parmi les vapeurs lourdes de sa pensée souvent futile.

Écrit par : Rémi Mogenet | 08/06/2012

En plus c’est une histoire très gayfriendly ! Cette « passion » d’une jolie garçonne de la campagne, pour une belle créature citadine et chétive…Heidi et Clara c’était un beau couple !

Le berger (Peter ???) n’était là que pour faire de la figuration dans le décor ; ))))

Écrit par : Barbie Holy Spirit Von Sauer | 08/06/2012

C'est comme même un beau compte repris par des série télé et de dessin animé.
Du coup cela devient un patrimoine un peu mondial.

Écrit par : Rassoul | 08/06/2012

Comme d'habitude, Barbie, les hommes sont en trop.

Écrit par : Rémi Mogenet | 08/06/2012

Les commentaires sont fermés.