29/09/2011

DOUNA LOUP à la Compagnie des Mots

douna loup.jpg

Pour cette seconde soirée de rentrée, Serge Bimpage reçoit DOUNA LOUP à la Compagnie des Mots. Genevoise née en 1982, fille de parents marionnettistes, elle a publié un roman très remarqué au Mercure de France : L’embrasure. Cette œuvre a été récompensée par les prix Thyde Monnier 2010, Schiller découverte, René Fallet, Biblioblog et Michel-Dentan 2011. Pour moins que cela, on se déplacerait pour la voir et l’entendre ! L’embrasure raconte l’histoire d’un chasseur amoureux de la forêt. D’un homme simple en apparences. Dont l’existence bascule le jour où il découvre un homme mort… Avec, comme de coutume la surprise du comédien Vincent Aubert. Lundi 3 octobre à 18h30 au restaurant La Mère Royaume, à deux pas du temple de Saint-Gervais. Entrée libre, bar, possibilité de se restaurer après.

 

 

 

23/09/2011

Chapeau bas aux médias

COUV-S-B.jpgEt dire que certains, dont je fus, se désolaient du manque d’intérêt des médias pour la littérature ! Non seulement mon roman « Le Voyage inachevé » (éditions de L’Aire) a fait l’objet d’une remarquable critique de Lionel Chiuch dans la Tribune qui fait honneur tant au journalisme qu’à la littérature, mais il a eu droit dès sa sortie aux plumes brillantes de Jean-Michel Olivier et Alain Bagnoud dans leur blog sur ce même journal, à une heure d’émission de la radio romande (A première vue), à une avant-première dans L’Hebdo, à une page à paraître prochainement dans 24 Heures ainsi dans le journal du Jura…
Je ne suis pas le seul des littérateurs locaux à constater le regain d’intérêt médiatique culturel pour les auteurs romands. Signe d’un changement bienvenu, au moment où les éditeurs souffrent et se battent sous nos latitudes, ce dernier, bien au-delà du narcissisme des auteurs, flatte un vent de résistance au consumérisme qui concerne un public de plus en plus large. Chapeau bas aux médias et à la TG.