01/12/2009

Minarets de la peur

minarets2.jpg

Mardi soir, quelque 1500 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la cathédrale Saint-Pierre. Des jeunes pour la plupart, car eux n’ont pas peur. Pacifiquement, ils ont clamé leur indignation pour faire place, au beau milieu de la consternation partagée, à une minute de silence qui en dit plus long que tous les discours. Ce fut le silence d’un espoir déterminé. Tous étaient conscients qu’il serait vain et absurde de miser sur l’espoir d’un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg (qui garantit la "liberté de manifester sa religion en public ou en privé"). De même que l’invitation de la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance, organe du Conseil de l’Europe, aux autorités suisses à "trouver une solution qui soit conforme au droit international des droits de l'homme" est vaine et absurde. L’unique et authentique démarche à espérer, devant ce vote abject, repose dans le cœur des jeunes suisses. Eux savent que celui des musulmans ne bat pas différemment que le leur. Parce qu’ils n’ont pas peur.

Serge Bimpage
 

Commentaires

C'est beau la solidarité. Le jour où l'on verra un tel rassemblement pour les chrétiens massacrés en pays musulmans, je penserai qu'on arrive enfin à une forme d'égalité.

http://bluebblegum.blog.tdg.ch/

Écrit par : Bluebblegum | 01/12/2009

Qu'ils retournent manifester devant St Pierre demain soir, pour les droits de l'Homme bafoués, dans la plus parts des pays musulmans! Et les 500 nouveaux militaires anglais envoyés en Afghanistan!

Écrit par : dominiquedegoumois | 01/12/2009

On pardonnera volontiers à ces manifestants, car ils sont jeunes, naïfs et bien nourris. Mais je ne suis pas sûr qu'ils aient moins peur que leurs aînés.

Écrit par : fédor | 01/12/2009

"Mardi soir, quelque 1500 personnes se sont rassemblées sur le parvis de la cathédrale Saint-Pierre."

Ahahah! Selon la tsr, ils étaient 3000, sur la photo publiée, ils ne sont même pas 500. Vous pouvez compter.

Ceux qui manifestement montrent qu'ils ont peur, ce sont tous ceux qui s'indignent du résultat: ils annoncent attentats, retraits de capitaux, boycotts et je ne sais quoi encore. Ils sont en train de faire dans leur froc. Ou ils essaient de manipuler l'opinion publique.

Écrit par : Johann | 01/12/2009

" Eux savent que celui des musulmans ne bat pas différemment que le leur. Parce qu’ils n’ont pas peur."

Mais nous non plus. C'est l'erreur qui vous interdit de choisir de bonnes stratégies contre nous. Nous combattons l'Islam ostensible pour les mêmes raisons que les mendiants : nous estimons qu'ils font tache dans notre biotope.

Et je pense que, tout naturellement, vos boutonneux sont aussi pour les mendiants. Quand on défend un chenil, on défend tous les chenils... C'est commme une fatalité.

Écrit par : Scipion | 01/12/2009

Soutenu par le conseil municipal de Genève

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2009/12/01/le-conseil-municipal-a-la-manif.html

Écrit par : duval | 01/12/2009

J'y étais et j'y ai vu surtout des jeunes, c'est plutôt rassurant !

Maintenant c'est clair que toutes ces belles paroles et mobilisations arrivent pas mal trop tard. Pendant la campagne personne n'osait vraiment s'affirmer contre cette odieuse initiative et là tout à coup, réveillé par le choc brutal des résultats, tout le monde y va de son petit laïus en faveur des musulmans. Après la baffe qu'ils ont prise, je ne suis pas certain que cela les console vraiment.

Surtout que les gagnants sont plus arrogants et méprisants que jamais…

Écrit par : Vincent | 01/12/2009

Si une action est basé sur la peur, c'est bien celle de ces manifestants.

Et la peur la plus nuisible, celle qui empêche d'être soi même, de faire ses propres choix et d'emettre ses opinions: La peur du jugements des autres.

Écrit par : Eastwood | 01/12/2009

Curieux que les vainqueurs en appellent aux exactions des autres pour discriminer et bafouer les minorités qui se trouvent sur leur sol! Le peuple suisse est le seul à utiliser la démocratie pour attaquer ... les droits de l'homme. Ca c'est un sacré exemple de démocratie, bravo.

Je rappelle au bon peuple qu'en matière de droits fondamentaux essentiels, il n'est pas compétent. Dixit la Constitution art. 36, al.4.

JE trouve curieux qu'une décision populaire fédérale ne puisse être attaqué au TF! C'est un grave danger pour nos droits fondamentaux, car le peuple n'est pas un garant de tels droits (rappel: les votations populaires sur les naturalisations d'Emmen ... cassées par le TF ... encore une initiative UDC!!)

Écrit par : lulu | 01/12/2009

ce qui me choque moi c'est que malgré leur victoire, les anti-minarets veulent faire taire les mécontents. Ben oui, malgré la victoire, le droit à la parole des minorités perdantes existe! Quoi que, dans un tel élan, peut être plus pour longtemps. Vive la dictature de la majorité!

Écrit par : jean | 01/12/2009

Oui Serge Bimpage, minarets de la peur ...

J'ai moi aussi voté contre cette initiative absurde et inappropriée.

J'ai voté NON surtout par cohérence, pour éviter de donner des arguments aux intégristes et aux fondamentalistes qui n'attendaient que cet amplificateur pour tenter de démontrer qu'ils sont victimes de discriminations. Forts du résultat de ce vote, ils peuvent désormais l'utiliser pour leur propagande.

Quant à moi, je suis bien évidemment déçu du résultat, mais il faut en prendre acte, l'analyser et surtout respecter le choix du peuple qui a toujours raison en démocratie, même lorsqu'il a tort ...

Ce résultat va naturellement nous empoisonner la vie, celle du Conseil fédéral pour commencer, qui aura beaucoup de peine à expliquer le fonctionnement de nos institutions démocratiques aux théocraties, autocraties et autres pseudo-démocraties musulmanes. Nous pouvons lui souhaiter bonne chance !

Ne parlons même pas des rétorsions et sanctions économiques, ni des chantages qui ne vont pas tarder. Mon regard se porte sur Tripoli qui a déjà donné le ton ce soir ...

Il faudra aussi éviter qu'à l'avenir de nouvelles initiatives populaires, incompatibles avec nos engagements internationaux, soient soumises au peuple. A cet égard, le professeur de droit constitutionnel Andreas Auer suggérait d'instaurer une "Cour constitutionnelle" qui pourrait se charger de cette tâche.

Quant à manifester dans la rue contre une décision prise démocratiquement, même si elle est inappropriée et surtout absurde, cela ne sert qu'à agacer et à provoquer la majorité des citoyens qui ont voté en leur âme et conscience.

Bien à vous !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 01/12/2009

http://www.tdg.ch/files/imagecache/468x468/newsdesk/30112009/dc77a7b.jpg

Rien d'autre à ajouter, merci!

Écrit par : raoul | 01/12/2009

Merci Serge Bimpage.

Écrit par : Hani Ramadan | 01/12/2009

"Maintenant c'est clair que toutes ces belles paroles et mobilisations arrivent pas mal trop tard."

Ca, c'est le premier aspect de l'inutilité de la manifestation, le second, c'est l'absence de suite.

J'ai observé, avec les grands raouts de type anti-FPOe ou anti-Bush, que les effectifs des manifestants chutent de 90 % toutes les quatre semaines, pour ne laisser subsister qu'un noyau dur de l'ordre d'un pour mille, soit quatre cents contre Haider (400'000 manifestants lors de la première manche), au bout de seize semaines, et de dix mille contre Bush (dix millions au départ) au même terme.

Bon, je reconnais que je ne me suis jamais penché sur l'évolution dans le temps des "foules" de 500 personnes, mais je doute qu'au bout de huit semaines, il reste de quoi "garnir" un banc public de dimensions standard. Bref, rien de très encourageant. C'est le problème avec les gamins, ça monte les tours pour un rien, puis c'est très vite rattrapés par de vraies préoccupations...

Écrit par : Scipion | 02/12/2009

"ce qui me choque moi c'est que malgré leur victoire, les anti-minarets veulent faire taire les mécontents."

En aucune façon.
Ils sont parfaitement libres de s'agiter de toutes les façons qu'ils choisiront.
Je suis même déçu qu'ils n'aient pas défilé en cortège de la cathédrale à la mosquée. La peur sans doute. Ils pourraient même manifester tous les jours.

Écrit par : Johann | 02/12/2009

"Je rappelle au bon peuple qu'en matière de droits fondamentaux essentiels, il n'est pas compétent."

Eh oui, mais la construction d'un bâtiment ne relève pas des droits fondamentaux. Il n'y a aucun droit architectural, nulle part. Quant à la liberté religieuse, elle est maintenue, fondamentalement. Et vous n'êtes pas sans savoir qu'une liberté fondamentale peut être limitée pour éviter des troubles à l'ordre public. Cf. le droit de manifester.

Bref, VOUS n'êtes pas compétent.

Écrit par : Johann | 02/12/2009

"J'ai voté NON surtout par cohérence, pour éviter de donner des arguments aux intégristes et aux fondamentalistes qui n'attendaient que cet amplificateur pour tenter de démontrer qu'ils sont victimes de discriminations."

En un mot comme en cent, vous avez peur des "intégristes et des fondamentalistes."
Vous devriez en avoir encore plus peur si l'initiative n'était pas passée. La meilleure façon de les combattre, c'est de leur montrer que nous n'avons pas peur d'eux. Et plus ce sera le cas, plus ils se montreront sous leur vrai jour et plus ils seront marginalisés.

Vous ne connaissez pas les islamistes. Vous ne les avez jamais fréquentés.

Écrit par : Johann | 02/12/2009

@ Johann :

" En un mot comme en cent, vous avez peur des "intégristes et des fondamentalistes." "

Non absolument pas !

Je pense simplement que l'interdiction des minarets est une mauvaise réponse à une véritable préoccupation !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 02/12/2009

" La meilleure façon de les combattre, c'est de leur montrer que nous n'avons pas peur d'eux."

Peur ?? De qui ? Franchement faut arrêter la paranoïa.

Combattre.. comme si quelqu'un était en train des nous attaquer.

Hitler affirmait dans Mein Kampf déjà que «le juif n'est pas la victime, mais bien l'agresseur».

Écrit par : bof | 02/12/2009

Minarets: Mea culpa sincère pour un mensonge
------------------------------------------------

Je crois personnellement que le meilleur moyen pour vivre en paix est d'être véridique et de reconnaître ses propres erreurs, de part et d'autre.

J'estime que le Conseil fédéral, le Parlement, la Commission fédérale contre le racisme et les Églises suisses nous ont trompés en affirmant que l'initiative contre les minarets viole la liberté religieuse. Il est donc temps de dire qu'ils ont menti et qu'ils sont responsables des conséquences de ce mensonge... qu'il faut maintenant savoir gérer avec intelligence.

Le peuple a voté. Ce vote n'est pas contre les musulmans qui pratiquent librement leur religion dans ce beau pays. Ce vote est contre les minarets et ce qu'ils cachent. Les minarets ne sont nullement nécessaires pour la pratique du culte musulman. D'ailleurs les premiers minarets en Islam ont été construits 10, voire 20 ans après la mort de Mahomet, et la belle Mosquée avec le dôme doré de Jérusalem n'a pas de minaret.

J'attends donc un mea culpa sincère de la part du Conseil fédéral, du Parlement, de la Commission fédérale contre le racisme et des Églises suisses pour leur mensonge. Est-ce trop demander?

Écrit par : Sami Aldeeb | 02/12/2009

Je me fous complètement de l'érection ou non de minarets sur le sol sacré de la Confédération. En ce domaine les faux-culs se recrutent sur les deux rives et nous sera au moins ainsi épargnée, seul et unique point positif,la vision de la pauvreté architecturale des édifices religieux de ce siècle merchandisé.

En revanche, ce qui est frappant dans les commentaires des vainqueurs de ce scrutin c'est l'attaque en règle contre les "élites" et les "intellectuels", sans compter les politiciens forcément "pourris" ou "incapables", et le tout couplé avec la glorification du "bon sens" populaire et du vote avec ses "tripes".

Mais quand ces déclarations triomphantes et peu amènes se doublent d'un appel peu discret à des mesures plus drastiques encore et à la venue au pouvoir d'hommes (ou des femmes) plus volontaires pour les mettre en oeuvre et cela dans une période économique pour le moins troublée où les lendemains qui chantent ont cèdé la place aux crépuscules bas et lourds, je vois poindre à nouveau avec une crainte certaine le mufle déplaisant de la bête immonde.

Et j'aime pas ça!

Écrit par : Azrael | 02/12/2009

"Combattre.. comme si quelqu'un était en train des nous attaquer."

En fait, cela a commencé dans la nuit du 27 au 28 avril de l'an 711 - il y aura trize siècles dans un an et demi -, quand les premiers éléments de l'armée de Tariq ibn-Ziyad ont traversé les colonnes d'Hercule, pour se lancer à la conquête de l'Europe.

Ensuite, il y a eu Poitiers (732), Lépante (1571), Vienne (1683) et une interminable série de batailles qui ont permis de contenir le musulman, hors d'Europe, si l'on fait abstraction des anomalies albanaise, kosovare et bosniaque.

A partir de là, on peut considérer que les infiltrations actuelles s'inscrivent dans le même processus, mais avec deux armes de pauvre, la démographie et la suicidaire pitié, contre les détenteurs des armes de destruction massive.

Ce processus, un homme l'a très bien expliqué à la tribune des Nations Unies, en avril 1974, Houari Boumedienne, alors président la république algérienne :

"Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour faire irruption dans l'hémisphère nord. Et certainement pas en amis. Car ils y feront irruption pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant de leurs fils, c'est le ventre de nos femmes qui nous offrira la victoire."

Nous y sommes et à partir de là, il y a trois attitudes possibles : 1. le déni de réalité; 2. la collaboration; 3. la résistance. Chacun choisit en fonction de son tempérament et des songeries multiculturelles qu'il cultive ou non.

Et que les meilleurs gagnent.

Écrit par : Scipion | 02/12/2009

La Suisse est un pays de lacs et de montagnes. La Nature est très présente et nous louons chaque jour que Dieu fait d'habiter ce lieu.

Les montagnes, Le Cervin majestueux, sont là pour nous rappeler notre modestie face à tant de beautés. Les lacs si chers à nos coeurs apaisent nos tourments. L'eau pure des montagnes arrose nos prairies dont les floraisons, edelweis, gentianes, rhododendrons, bourgeons de sapins tendres et parfumés, offrent un spectacle saisissant.

Cette nature si généreuse ne s'accorde pas avec les querelles humaines. Et il est difficile de croire que l'homme se laisse entraîner dans des errances infernales.

Ce qui arrive entre les pays du désert et ceux de la montagne m'afflige car chacun d'entre nous porte une tendresse envers le pays qui l'a vu naître.

Faut-il construire des mosquées, des cathédrales, des synagogues pour réconcilier les peuples? Dans leur sein, trouverions-nous la paix?

Il va sans dire que cette question reste en suspens depuis la nuit des temps. Dans ce mois de l'Avent, j'ai une pensée pour tous ceux qui souffrent. Chaque personne a droit à sa Lumière.

Écrit par : oceane | 02/12/2009

Blablabla, blablabla… Donnons plutôt la parole aux musulmans. Voici des extraits du prêche ( oct. 2009 ) de l’imam de Fribourg traduit par la justice fribourgeoise sur la preuve d’un enregistrement sonore : « Ô Seigneur des seigneurs ( … ) Puisses-tu être au côté des musulmans, en Palestine et en Irak, au Soudan et en Somalie, en Afghanistan et en Tchétchénie, aux Philippines et au Cachemire, en Birmanie et en Thaïlande ( rem. des régions d’où sont issus des terroristes qui ont fait l’an passé des centaines et des centaines de victimes civiles et innocentes ) et en tous pays où, opprimés, ils se battent pour que la parole de Dieu domine celle des impies. » « Ô Dieu, purifie-nous des pêchés comme on purifie une étoffe des salissures pour la rendre éclatante de blancheur. Puisses-Tu faire qu’à Toi ( seul, NDT ) nous soyons soumis, que notre progéniture soit à Toi ( seul, NDT ) soumise. ( … ) Préserve le voile de nos épouses et de nos filles, ô Seigneur des deux mondes ( … ) Préserve-nous des mauvaises œuvres et des mauvaises tentations, si nombreuses en ce pays ( la Suisse ), ô Dieu Tout miséricordieux. »
( Source : La vérité sur le prêche de l’imam. La Liberté 21.11.2009 )
Hé, faudrait voir pour arrêter « Walt-Disney » c’est pas bon pour la santé…

Écrit par : 022 | 02/12/2009

Juste une question bête : Si l'Oskar notre Autrichien national qui est plus Suisse que les Suisses, et qui fait partie de l'ELITE Suisse, à le niveau intellectuel qu'on lui connait, comment sont donc ses partisans? Je suis très inquiète pour mes gamins, qu'à à la fin de leur cursus scolaire, ils aient le même niveau que le sien! On est peut être encore dans un pays civilisé, mais avoir lu pas mal de commentaires sur le net, je me demande pour combien de temps on va le rester?!!! Ca craint vraiment!

Écrit par : Inside | 02/12/2009

Allez, chers amis, passer quelques semaines en Tunisie, avec les dicidents au régime de Ben Ali!

On peut aussi organiser un tour du monde des "Droits Humains Bafoués": Algérie, Lybie, Egypte, Iran, Syrie etc.

C'est marrant cette attitude, seul les problèmes de proximités motivent les manifestants, en bref ce qui les touchent très directement!

Écrit par : dominiquedegoumois | 02/12/2009

"Je suis très inquiète pour mes gamins, qu'à à la fin de leur cursus scolaire, ils aient le même niveau que le sien!"

Avec un peu de chance, ils seront comme la plupart des autres : ils ne sauront pas lire :o)

Écrit par : Scipion | 02/12/2009

Réactionnaires du OUI et Réactionnaires du NON même combat!

Écrit par : dominiquedegoumois | 02/12/2009

Les commentaires sont fermés.