24/11/2015

Coup de cœur pour La peau des grenouilles vertes

blog bim.jpg

26/10/2015

La peau des grenouilles vertes

d5ecc106-e36c-4a46-98dd-e59304a6850c.jpgMon sixième roman sort en librairie. Voici ce qu’en dit Alain Bagnoud :

"Serge Bimpage a eu bien raison de transformer en roman un fait judiciaire réel et inouï, qui avait jadis défrayé la chronique : l’enlèvement contre rançon de la fille d’un artiste mondialement connu. La forme romanesque permet de pénétrer dans la vérité des êtres, de présenter des portraits troublants du criminel et de la victime. Son intérêt « pour les hommes que le destin force à marcher contre nature » l’amène à examiner la question de la détermination et de la responsabilité des individus.

 

De manière tout aussi convaincante, en créant dans son livre un labyrinthe de mentir-vrai, il se pose la question de l’écriture, grâce à une histoire passionnante. Ce dispositif narratif introduit le lecteur dans un dédale de miroirs. Qu’est-ce qui est finalement vrai ? Qu’est-ce qui appartient à la fiction ? Réussit-elle à -comprendre les autres en pénétrant dans leur vie… comme un voleur ?

L’auteur - dont le talent est arrivé à plénitude - se sert de ses personnages pour interroger son art et se demander ce qui, au bout du compte, fonde la littérature."

02/03/2015

Alan Humerose à l'Arcade 5

Flyer Blog Humerose.PNG

06/02/2015

Le voyage inachevé en poche en librairie

Le voyage inachevé2.png

Mon roman Le Voyage inachevé vient de paraître en poche aux éditions de L'Aire (L'Aire bleue), avec le soutien de Pro Helvetia!
« Ce matin-là, je me souviens m'être regardé dans le miroir. L'image qu'il me tendait ne ressemblait en rien à celle que je me faisais du jeune homme au fond de moi. Je réalisai alors non sans une certaine panique que le temps qui me séparait du jour où je m'étais dit… « Je suis moi », était à peu près égal à celui qui me resterait à vivre ! »
Tandis qu'Anteo se la coule douce dans sa galerie d'art en vieille-ville, voici qu'apparaît dans sa vie son premier amour. Celui avec qui il avait fait le tour du monde, vingt ans plus tôt. Retrouvailles funestes ou prometteuses ? Elles lui fournissent en tout cas l'occasion de reconsidérer son amour du voyage et de l’amour.

19/01/2015

Charlie: Camus dit aussi...

"Mais il vient toujours une heure dans l'histoire où celui qui ose dire que deux et deux font quatre est puni de mort. L'instituteur le sait bien. Et la question n'est pas de savoir quelle est la récompense ou la punition qui attend ce raisonnement. La question est de savoir si deux et deux, oui ou non, font quatre."

Lire la suite

Charlie: eh bien, il est temps de relire Camus!

"Le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l'ignorance, et la bonne volonté peut faire autant de dégâts que la méchanceté, si elle n'est pas éclairée. Les hommes sont plutôt bons que mauvais, et en vérité ce n'est pas la question. Mais ils ignorent plus ou moins, et c'est ce qu'on appelle vertu ou vice, le vice le plus désespérant étant celui de l'ignorance qui croit tout savoir et qui s'autorise alors à tuer. L'âme du meurtrier est aveugle et il n'y a pas de vraie bonté ni de bel amour sans toute la clairvoyance possible [...]

Mais le narrateur est plutôt tenté de croire qu'en donnant trop d'importance aux belles actions, on rend finalement un hommage indirect et puissant au mal. Car on laisse supposer alors que ces belles actions n'ont tant de prix que parce qu'elles sont rares et que la méchanceté et l'indifférence sont des moteurs bien plus fréquents dans les actions des hommes."

Lire la suite

17/10/2014

Quel avenir pour la Suisse ?

calmy-rey.jpg

Avec Micheline Calmy-Rey, ancienne conseillère fédérale et présidente de la Confédération

Mardi 4 novembre, au Box (Auberge du Cheval-Blanc), de 18h30 à 20h. Entrée libre.

Soirée exceptionnelle, organisée uniquement sur réservation à l’adresse : bimpage@hotmail.ch

Et si La Compagnie des Mots s'avançait dans le domaine de la politique et de la diplomatie ? En recevant une grande dame de la politique suisse, La Compagnie des Mots fait le pari de dialoguer avec les mots du pouvoir, avec les idées reçues, avec la réalité telle qu'elle est perçue et vécue par l'expérience. Aux éditions Favre, Micheline Calmy-Rey vient de publier  La Suisse que je souhaite.

Animation Serge Bimpage, président de La Compagnie des Mots,

avec la collaboration de Pierre Béguin, écrivain.

www.compagniedesmots.ch.jpg

   

26/08/2014

Michel Buhler mardi 2 septembre à 18h30 à la Compagnie des Mots

buhler.jpgLe compositeur, chanteur et interprète, vous connaissez sans doute. Or, c'est un autre aspect de Michel Buhler - l'écrivain - que vous pourrez découvrir. Un artiste authentique dans le vrai sens du mot, généreux et surprenant. Il évoquera notamment son ouvrage "Jura". Qu'on se rassure, le chanteur nous en poussera également quelques-unes! En 2013, cet ami de Gilles Vigneault a reçu le Prix Jacques-Douai pour sa contribution à la chanson francophone. Bref, la soirée ne manquera pas de charme ni de poésie. Venez nombreux pour une nouvelle soirée de partage!

Auberge du Cheval-Blanc, Place de l'Octroi, Carouge. Entrée libre, sans réservation. 

14/05/2014

flashmob

Flashmob samedi 24 mai à 19h, Place Favre à Chêne-Bourg!


http://www.youtube.com/watch?v=NmQB9YtOOnw#t=43

13/05/2014

10EME ANNIVERSAIRE DU "POINT FAVRE" A CHENE-BOURG

Photo facade lettres 2.png

Trois journées uniques offertes aux habitants du canton les 23, 24 et 25 mai !

 Danse, théâtre, musique, peinture interactive, vidéo, cirque, contes et spectacles de rue jalonneront ces trois journées pour marquer avec éclat ce dixième anniversaire. Avec, à la clé, un grand « flashmob ». Sans parler des spectacles en soirée, concoctés par les Najavibes et le Geneva Dance Center ainsi qu’un grand bal d’ouverture avec les groupes Paul’K et Le Chat Qui Danse.

Au total, une cinquantaine de participants se sont mobilisés à l’appel de la mairie de Chêne-Bourg et de l’agence bimpagecommunication, organisatrices de la fête. Ce jubilé est à marquer d’une pierre blanche, non seulement en raison de la longue tradition culturelle du « Point favre » mais aussi par le caractère symbolique du lieu : carrefour des cultures, cette salle doit son nom à Louis Favre qui ouvrit le tunnel du Gothard ; et puis, le CEVA tout proche promet un avenir particulièrement dynamique à cet endroit.

Arrêt tram 12: "Place Favre"    TOUT LE PROGRAMME SUR WWW.BIMPAGE-COMMUNICATION.CH